mardi 30 octobre 2007

iPhone et distribution parallèle



Alors que la sortie de l'iphone en France est annoncée courant novembre, avec vraisemblablement une discrimination par le prix selon que le produit sera acheté avec l'abonnement Orange ou non, certains distributeurs proposent aux consommateurs français l'achat d'un iphone "désimlocké" en provenance du marché nord-américain. Ce n'est guère étonnant dès lors que l'on sait qu'environ 250.000 iphone "désimlockés" sont actuellement en circulation dans le monde. Ainsi on peut constater sur le site "phoneandphone" que l'iphone est proposé aux consommateurs français à un prix variable selon l'abonnement : 749 euros sans abonnement, 379 euros avec abonnement Bouygues. Il est intéressant de constater que l'offre avec un abonnement Virgin Mobile est annoncée comme épuisée, et l'offre avec un abonnement SFR ne fait pas apparaître de prix, contrairement à ce qui pouvait être constaté sur le site il y a une semaine. On notera également qu'aucune offre n'est proposée avec un abonnement Orange, ce qui n'est évidemment pas surprenant ! Enfin, si l'on essaie d'effectuer une commande en ligne sur le site, on peut relever qu'il est demandé au consommateur d'accepter les conditions générales de vente d'Apple.



Tout en restant très prudent dans l'analyse, le dispositif contractuel semble curieux. Le site propose à la vente des iphone avec des CGV Apple en langue française, alors même qu'Apple n'a pour l'instant formalisé aucune offre contractuelle pour le marché français (ou plus précisément cette offre ne sera effective que le 29 novembre), comme semble le montrer le site apple store. Il serait pour le moins surprenant qu'Apple mette en place une offre contractuelle en ligne pour des consommateurs français, alors même que son accord d'exclusivité avec Orange va être en application à compter du 29 novembre. Dès lors, on peut penser que le site phoneandphone a juste adapté les CGV d'Apple telles qu'elles figurent sur le site applestore aux Etats-Unis. Un examen approfondi des CGV figurant sur le site phoneandphone permet d'y voir plus clair. En effet, bien que les CGV apparaissent dans la partie "vérification du panier" comme étant des CGV "Apple", un clic sur le lien conduit à ces CGV alors présentées comme étant les "Conditions Générales de Vente de l'iPhone par Phone&Phone". Chacun appréciera la subtile confusion...



Une question simple se pose : la distribution parallèle (au réseau contractuel mis en place par Apple et Orange) de l'iphone sur le territoire français présente t'elle des risques juridiques ? La réponse est évidemment affirmative. D'une part, le développement d'un "grey market", alors même qu'il existe un réseau de distribution exclusive, peut constituer un acte de concurrence déloyale. Il convient de démontrer que le réseau de distribution est licite au regard du droit de la concurrence, et que le revendeur non "agréé" a commis une faute dans les conditions de commercialisation et/ou d'approvisionnement. D'autre part, Apple et Orange peuvent également recourir au droit des marques, dans la mesure où le droit de marque ne semble pas épuisé en l'espèce.

3 commentaires:

Frédéric a dit…

Le site en question a retiré les offres d'iPhones de son site (pour l'instant) en raison des menaces qu'Apple a formulées, semble t-il en premier lieu sur le terrain de la contrefaçon des marques. En effet (jusqu'à présent) les iPhones ne sont pas commercialisés dans l'Espace Economique Européen par Apple ou avec son consentement. Le droit sur la marque n'est donc pas épuisé. Mais au fait, la marque est elle bien protégée en Europe ;-) ? (il y a trois oppositions non réglées à ce jour à l'OHMI sur la première demande de marque iPhone déposée par Apple sous le n°2901007).

Christophe Roquilly a dit…

Excellent commentaire Frédéric, merci. A suivre dans le billet suivant

Anonyme a dit…

Bonjour,

Les conditions Générales de Vente de l'iPhone par PhoneandPhone" ont t'-elles une valeur légale vis à vis de la loi française.

Puis-je contester l'achat de mon IPHONE sur le site marchand PhoneandPhone, et ce malgré le dépassement du délai de rétractation de 7 jours, sur le seul fait qu'il me semble avoir été abusé de la confusion du lien "CGV APPLE" sur le site PhoneandPhone ?

Cordialement.